Le gouvernement du Niger et le Groupe de la Banque africaine de développement ont lancé jeudi, à Niamey, un projet de 450 000 dollars américains pour soutenir le développement des marchés de capitaux nationaux dynamiques au Niger.

La subvention, provenant du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés des capitaux de la Banque, impliquera l’élaboration aussi bien de la stratégie de mobilisation des ressources de la Caisse des dépôts et consignations du Niger que celle du refinancement hypothécaire de l’habitat social. Ce projet participera également au développement des marchés des capitaux nationaux grâce à l’élargissement de la base des investisseurs par l’opérationnalisation d’un investisseur institutionnel qu’est la CDCN.

Les objectifs du projet sont alignés sur les priorités de la stratégie nationale de la Banque pour le Niger, qui vise à jeter les bases de la diversification économique et de la croissance inclusive.

Lors de la cérémonie de lancement, Ahmed Attout, chef de la Division du développement des marchés de capitaux de la Banque, s’est exprimé en ces termes : « le projet vise à densifier les marchés de capitaux locaux avec des cibles, des objectifs et des calendriers de mise en œuvre clairs ».

Le Projet sera exécuté par la Caisse des dépôts et consignations du Niger en partenariat avec l’écosystème des marchés de capitaux du Niger.

Directrice générale de la Caisse des dépôts et consignations du Niger, Issoufou Ramatou Taibou a expliqué pour sa part que « ce projet s’inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre du Plan stratégique 2021-2025 et permettra à la Caisse des dépôts et consignations du Niger de développer ses métiers afin de jouer efficacement son rôle d’investisseur public de long terme et contribuer au développement du marché financier. »

À propos de la Banque africaine de développement :

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution africaine de financement du développement. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement, le Fonds africain de développement et le Fonds fiduciaire du Nigéria. Sur le terrain dans 34 pays africains ayant un bureau extérieur au Japon, la Banque africaine de développement contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. www.afdb.org

À propos du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux :

Le Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux est un mécanisme de dons multidonateurs conçu pour développer des pays africains robustes et soutenir les efforts de la Banque visant à mobiliser des ressources nationales pour financer le développement de l’Afrique. Administré par la Banque africaine de développement, le Fonds est soutenu par deux donateurs : le ministère des Finances du Luxembourg et celui du Commerce extérieur et de la Coopération des Pays-Bas.
Source African Development Bank Group

The Maravi Post has over one billion views since its inception in December of 2009. Viewed in over 100 countries Follow US: Twitter @maravipost Facebook Page : maravipost Instagram: maravipost    
NBS Bank Your Caring Bank